Comment éviter les mauvaises surprises en achetant sur des sites basés à l’étranger ?

Comment éviter les mauvaises surprises en achetant sur des sites basés à l’étranger ?

30 lectures

De plus en plus d’internautes effectuent leurs achats en ligne, cee qui est tout à fait compréhensible, puisqu’avec Internet, on peut facilement se renseigner, comparer des prix et faire de bonnes affaires. Mais il faudra faire particulièrement attention avec les sites de e-commerce basés à l’étranger : en effet, vos droits en tant que consommateur ne sont pas les mêmes partout. Avant de vous lancer dans ce type d’achat, vous devez d’abord connaître les conditions de vente, les normes en vigueur ou encore les éventuels frais qui pourraient s’appliquer. Voici donc quelques conseils pour éviter de mauvaises surprises.

Savoir identifier les sites à risques

On est tous d’accord sur le fait que la solution pour vos litiges du quotidien est de prendre le plus de précautions possible avant toute action. Pour vos achats en ligne, la première des choses à faire est d’obtenir assez d’informations sur l’éditeur du site e-commerce. Il faudra donc prendre le temps de bien lire les rubriques importantes comme « À propos », « Mentions légales » ainsi que « Conditions générales de vente ». Si aucune de ces pages n’est présente sur le site, même si ce dernier propose des offres alléchantes, il serait préférable de ne pas prendre de risques.

Ensuite, vous devez savoir que légalement le vendeur est dans l’obligation de fournir des éléments d’informations sur le produit ou service comme :

    • sa description
    • ses principales caractéristiques
    • son prix TTC
    • les frais de livraison
    • les modalités de paiement et de livraison, etc.

Si ces informations ne sont pas bien détaillées sur le site, nous vous conseillons également de ne pas prendre de risques et de vous diriger vers un autre marchand.

Enfin, d’autres indices comme la vente d’articles de marques de luxe à prix très réduit doivent vous pousser à redoubler de vigilance. Ces articles sont parfois des contrefaçons et les sites sont spécifiquement créés dans l’unique but de les écouler. Toutefois dans un objectif de fidélisation et de conquête de nouveaux clients, certains sites proposent effectivement d’intéressants bons plans pour faire des économies. Si vous remarquez la présence de phrases incompréhensibles ou avec plusieurs fautes d’orthographe, c’est la preuve qu’il s’agit d’un site pas trop sérieux.

Privilégiez des sites locaux ou basés en Europe

Vous ne le savez peut-être pas, mais un consommateur européen, grâce à la directive Omnibus publiée en décembre 2019, a les mêmes droits qu’en France. Ladite directive interdit, par exemple, la pratique du double niveau de qualité des produits sur les sites de vente en ligne. Par ailleurs, du côté des marketplaces, elles ont l’obligation d’afficher certaines informations telles que le nom du vendeur tiers et sa catégorie (société ou particulier). En ce qui concerne le Royaume-Uni, qui doit normalement quitter l’Union européenne, il faut souligner que ces règles continuent d’être appliquées.

Ensuite, vous ne devez pas oublier que parmi les produits disponibles sur les sites marchands, certains sont soumis à des taxes spécifiques à chaque pays. Prenez donc le temps de bien vérifier ces informations avant d’effectuer vos achats. Par exemple, pour la commande d’un périphérique de stockage comme un disque dur, il faut s’acquitter de la redevance pour la copie privée.
Cela peut se faire en remplissant un formulaire de déclaration que vous trouverez sur la plateforme Copieprivee.fr. De plus, vous aurez à vous occuper de frais supplémentaires de douane dès que votre commande atteint un certain volume pour des produits comme le vin ou la bière.

Ensuite, vous savez certainement déjà que la TVA varie d’un pays à l’autre de l’Union européenne. De ce fait, le marchand doit appliquer celle du pays de destination au-delà d’un certain de chiffre d’affaires. Faites très attention à ce niveau pour ne pas avoir de mauvaises surprises plus tard. Enfin, il est recommandé de privilégier des sites e-commerces locaux ou basés en Europe, car hors Union européenne il n’est plus possible de bénéficier de certaines règles de protection. Il s’agit notamment du droit de rétraction de 14 jours. Puis, en cas de litige, vous aurez plus de mal à obtenir satisfaction.