Nos conseils pour changer votre courroie de distribution

Nos conseils pour changer votre courroie de distribution

15 lectures

La courroie de distribution joue un rôle fondamental dans la motorisation d’une voiture. Elle fait la liaison entre le vilebrequin, la pompe à injection, la pompe à eau, et les arbres à cames (il peut en y avoir qu’un seul). Si votre courroie lâche, les soupapes et les pistons ne sont plus synchronisés, s’entrechoquent, provoquant de lourds dégâts à votre moteur. Il est ainsi préférable de changer la courroie de distribution lorsqu’elle n’est encore pas trop abîmée, avant qu’elle entraîne une casse moteur. Voici donc nos conseils pour bien s’y prendre, et agir à temps.

Anticiper le changement de votre courroie

La courroie de distribution est une pièce qui est généralement faite en caoutchouc. Elle s’abîme car elle sèche avec le temps. S’il est facile de contrôler l’état d’usure des pneumatiques ou des plaquettes de frein, surveiller la courroie de distribution est une tâche complexe. Il est recommandé de se référer à son carnet d’entretien afin d’estimer quand il faut changer de courroie en fonction du nombre de kilomètres parcouru ou du temps écoulé. Il est d’ailleurs recommandé par les garagistes d’effectuer un remplacement du kit de distribution, plutôt qu’un simple changement de courroie, le kit de distribution comprenant en plus de la courroie, les galets tendeurs, le galet de guidage et la pompe à eau.

En général, pour les véhicules conçus avant 2010, il faut remplacer le kit de distribution tous les 5 ans, ou tous les 120.000 km, et pour les véhicules conçus après 2010, tous les 6 ans, ou tous les 160.000 km. Ces chiffres servent de repère, car d’autres facteurs dépendant directement de votre modèle de voiture et de son utilisation interviennent.

Certains signes vous mettront en alerte sur l’état de votre courroie de distribution.

  • Bruit du moteur. Pendant que vous roulez, si vous entendez une sorte de grincement ou des bruits très aigus provenant du moteur, cela signifie peut être que la courroie est usée, qu’il y a un problème de tension, ou un problème d’alignement avec la poulie d’arbre à cames. Les moteurs diesel ont tendance à offrir plus de résistance que les moteurs essence.
  • Fissures et déchirures. Bien qu’il soit complexe de juger à l’œil l’état d’une courroie de distribution, vous pouvez essayer de l’inspecter. Lorsqu’elle s’use, des micro-fissures et déchirures apparaissent à sa surface. Si vous les remarquez, sachez qu’il faut vite faire changer votre kit.

Comment changer sa courroie de distribution ?

Vous pourriez le faire vous-même, mais c’est fortement déconseillé. En effet, il faut une connaissance aiguisée de la mécanique, et seul un garagiste agrée peut vous garantir le bon déroulement de l’opération. Celui-ci vous proposera de changer tout le kit de distribution, car la dégradation de la courroie est souvent liée à autre élément du kit, comme la rupture de la courroie d’alternateur, le grippage du galet tendeur, etc. Vous pourrez en profiter pour contrôler l’état de votre batterie, tâche qu’il faut effectuer à peu près tous les 5 ans.

Le prix du changement de kit oscille entre 300 et 1000 euros, en fonction du modèle de votre voiture et des dégâts qu’elle a subi. Vous pouvez obtenir un devis en ligne au préalable, afin d’être sûr de réaliser le changement de kit au meilleur prix.