Crowdfunding immobilier : qu’est ce que c’est?

Crowdfunding immobilier : qu’est ce que c’est?

33 lectures

Vous êtes en quête d’un type de placement proposant des rendements intéressants sur le court terme ? Le crowdfunding immobilier (ou immobilier participatif) peut être la solution qu’il vous faut. Arrivé en France en 2011, le crowdfunding immobilier est une solution de placement générant des gains compris entre 8% et 12% dépendant plutôt du marché immobilier et non de la bourse.

Définition du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier est un type de placement permettant de réaliser un financement participatif afin d’acquérir ou de construire un bien immobilier, via une plateforme en ligne.
Cette plateforme de crowdfunding met en relation plusieurs acteurs : des particuliers investisseurs et des porteurs de projets. Mais comment investir dans le crowdfunding immobilier ? On vous l’explique ci dessous.

Le mécanisme de l’immobilier participatif

Dans un premier temps, un porteur de projet (très souvent un promoteur immobilier) immobilise des fonds propres (environ 20% du programme) afin de se lancer dans un programme de construction. Grâce à ces fonds propres, le porteur de projet va pouvoir financer son opération auprès d’un établissement bancaire par un crédit. Attention ! Aucun établissement ne finance de projet dans sa totalité. Les fonds propres restent bloqués jusqu’à la livraison du programme et la vente du premier lot.

Dès que le porteur de projet a acquit le foncier (terrain), a obtenu l’ensemble des autorisations nécessaires et a fait travailler toutes ses équipes (architectes, juristes…), il entre dans l’étape de prévente et de construction (N.D.L.R : nous vous recommandons de consulter l’article le marché de l’immobilier et le Brexit qui traite des avantages du Brexit pour la France).

Le promoteur va pouvoir ensuite mobiliser ses équipes sur un autre projet pour les rentabiliser. Le porteur de projet doit donc tout le temps engagé dans des opérations de promotion pour dégager un chiffre d’affaires.

A noter : une construction immobilière est parfois marquée par certains aléas comme des coûts supplémentaires, un prix de vente trop élevé, une mauvaise exécution ou un retard des prestataires. Ceci limite la croissance et la trésorerie du promoteur.

Plateforme de crowdfunding immobilier : quels sont les avantages ?

Ces plateformes choisissent les programmes immobiliers suggérés par les promoteurs. Elles étudient la capacité financière du promoteur et certaines plateformes analysent également la forme juridique de ces professionnels.

Les plateformes de crowdfunding immobilier ont donc pour avantage de réaliser une sélection préalable de programmes immobiliers pertinents pour ensuite les suggérer à des investisseurs. Le promoteur restitue ensuite aux investisseurs le capital ainsi que les intérêts tirés de l’opération financée en majorité par les fonds.

Pour les épargnants désirant investir dans l’immobilier et obtenir rapidement une rentabilité importante, passer par une plateforme de crowdfunding immobilier est donc une opportunité intéressante.

Quels sont les avantages et inconvénients de cette solution ?

Les avantages du crowdfunding immobilier sont les suivants :

  • Un investissement rentable à court terme : les rendements du crowdfunding immobilier sont attractifs (entre 8% et 12% par an). Investir dans le crowdfunding immobilier ne demande pas l’immobilisation de sommes importantes. De nombreux investisseurs peuvent donc investir. Le crowdfunding immobilier est également un investissement sur le court terme : la durée de l’investissement est comprise entre 18 et 24 mois.
  • Une solution pour investir dans l’immobilier sans contrainte : avec ce type de placement, le crowdfunding immobilier est dématérialisé. En effet, les investisseurs achètent des titres et non des biens immobiliers.
  • Solution qui participe au financement de l’économie réelle : le crowdfunding immobilier permet aux investisseurs aux revenus moins élevés de profiter d’une solution d’investissements rentable.

Malgré ses avantages, le crowdfunding immobilier comporte quelques risques. En effet, tous les promoteurs ne sont pas compétents : mauvaise gestion des fonds, retards dans les travaux, malfaçons… Tout ceci peut compromettre le bon déroulement du chantier.

Autres inconvénients de l’immobilier participatif : les risques opérationnels et juridiques. Les risques opérationnels peuvent faire diminuer la rentabilité du projet immobilier tandis que les risques juridiques peuvent entraîner des risques financiers pour les investisseurs qui peuvent perdre plus que le capital qu’ils ont investi.

Enfin, il est essentiel de choisir une plateforme de crowdfunding immobilier pertinente qui scrutera la capacité financière ainsi que la pérennité du projet du promoteur avant de la proposer à un appel de fonds. Avant de choisir et de s’adresser à telle ou telle plateforme, il est également important de vérifier qu’elle détient le statut CPI (conseillers en investissement participatif) ou PSI (statut de prestataire de service d’investissement). Elle doit également être immatriculée à l’ORIAS.

Le crowdfunding immobilier est une solution de placement intéressante qui sera plus utilisée dans les années à venir. Pour un investisseur, ce dernier peut réaliser un placement immobilier dès 1000 euros et pour une durée de 24 mois en moyenne. A l’échéance établie, il récupère son capital ainsi que les bénéfices variant de 8% à 12% de son investissement initial.