Coronavirus : téléconsultation gratuite pour tous les médecins chez Doctolib

Coronavirus : téléconsultation gratuite pour tous les médecins chez Doctolib

30 lectures

La téléconsultation sera gratuite chez Doctolib pendant toute la durée de l’épidémie du coronavirus, c’est du moins ce qu’a annoncé le président de l’entreprise. C’était à l’occasion d’un communiqué de presse donné le 05 mars dernier : c’est en effet une manière pour le leader français de la téléconsultation de prêter main-forte dans la lutte contre ce virus.

Téléconsultations gratuites pour limiter la propagation du Covid-19

L’épidémie du Coronavirus a, en quelques mois, bouleversé la manière de procéder des médecins et mis en alerte les patients. En effet, pour éviter les risques de propagation, les patients sont soit mis en quarantaine dans des centres spécialisés, soit maintenus chez eux. Et c’est ce qui a favorisé le développement de la téléconsultation pour permettre d’orienter et soigner les patients chez eux. Par ailleurs, il faut souligner que la mutuelle santé d’Allianz, par exemple, vous permet de bénéficier à des soins de qualité à tarifs négociés chez plusieurs partenaires.

La plupart des médecins français se sont donc tournés vers la téléconsultation qui permet de limiter la propagation du Covid-19. Doctolib a enregistré à cet effet une augmentation de 40 % des demandes de services de téléconsultation depuis le début de l’épidémie. L’entreprise a décidé de participer à la lutte contre le virus en rendant gratuites les consultations vidéo pour tous les médecins français. Ces derniers pourront en effet avoir gratuitement accès à une plateforme spéciale dans le cadre de leur travail.

Selon Stanislas Niox-Château, président de la société :

tous les coûts liés à l’équipement, la formation et la gestion du service seront entièrement pris en charge par Doctolib.

Consultation remboursée

Il faut souligner que les anciens clients de la société (3 500 praticiens) bénéficieront également de cette gratuité. En effet, leur abonnement facturé à 79 euros leur sera entièrement remboursé. À ce propos, le président de la firme affirme qu’ils ne sauraient pénaliser les pionniers.
Rappelons que depuis septembre 2018, c’est l’assurance maladie qui rembourse la téléconsultation. La société a réalisé pendant cette même année près de 180 000 téléconsultations. Pour ce qui est de l’Assurance maladie, on estime à 138 000 le nombre d’actes en 2019, dont seulement 30 000 pour le mois de décembre.

Le soutien d’autres entreprises pour faciliter la téléconférence

L’éditeur CompuGroup Medical a promis prêter main-forte à Doctolib. En effet, la société a proposé de mettre gratuitement à disposition son outil de prise de rendez-vous médicaux en ligne ; et ceci durant toute la période de l’épidémie. Mais dans ce cas précis, les malades devront s’acquitter des frais de consultation qui s’élèvent à 25 euros pour le généraliste.

Compte tenu de la situation, toute aide est la bienvenue pour lutter contre la propagation de ce virus. À cet effet, plusieurs autres entreprises Tech spécialisées dans les services en ligne ont rejoint la lutte en rendant gratuits les services de vidéoconférence. Nous avons entre autres :

  • WebEx de Cisco (gratuité à travers le monde)
  • GoToMeeting par LogMeIn
  • Google Hangouts Meet, etc.

La téléconsultation constitue un véritable tremplin pour réduire la transmission du Covid-19 et atténuer l’impact de l’épidémie sur la population. Mais il faut souligner que c’est une solution beaucoup plus pratique pour les patients déjà déclarés positifs. En effet, un test diagnostique ne peut être effectué qu’en présentiel.