Un espace de travail sans stress : 4 astuces pour un environnement sain !

Un espace de travail sans stress : 4 astuces pour un environnement sain !

10 lectures

Des employés moins stressés sont des employés plus heureux, et surtout plus performants dans leur travail. Même si une dose de pression s’avère souvent bénéfique pour booster leurs résultats, un excès provoque tout le contraire. Si vos collaborateurs sont rongés par le stress, le risque d’erreur augmente, la fatigue s’accumule, les conflits internes éclatent plus facilement… Sans oublier l’absentéisme qui se multiplie. Au final, des salariés stressés sont moins efficaces et se démotivent petit à petit. Si vous observez ce type de dégradations dans votre équipe, il est temps d’agir. Voici donc 4 astuces pour un espace de travail sans stress.

Un espace dédié aux pauses

Premièrement, il est essentiel que vos collaborateurs fassent des pauses régulières. Toutes les deux heures environ, de courtes pauses permettent de reposer le cerveau et les nerfs. L’idéal est de se lever de son bureau pour marcher et regarder au loin. De cette façon, on évite également les troubles musculo-squelettiques liés à une position assise prolongée, et les douleurs au niveau de la tête et des yeux (dues aux écrans).

En tant qu’employeur, vous devez encourager ces pauses régulières – tout en évitant les abus par les salariés, évidemment.
Pour ce faire, mettez à disposition un espace réservé aux pauses. Il peut s’agir d’un simple coin café / kitchenette ou d’une petite salle dédiée. Cela dépend de la taille de votre entreprise et de ses moyens.

Des objets anti-stress

Ensuite, beaucoup de personnes aiment manipuler des objets pour se détendre. Consciemment ou non, elles occupent leurs doigts en malaxant, en cliquant, en serrant, en tapotant ou encore en jetant des objets en l’air. Ces gestes aident à évacuer les tensions, tout en contribuant à canaliser les pensées. Et lors d’un pic de stress notamment (par exemple avant une réunion majeure ou un coup de fil compliqué), cela peut être très salvateur.

Vous pouvez alors offrir à vos équipes des dés anti-stress aux couleurs de votre société, comme ceux du site https://www.loopper.fr/ballons-publicitaires/balles-anti-stress-personnalisables/anti-stress-de. Ainsi, chaque employé pourra écraser, masser ou faire rebondir son dé anti-stress à volonté.

Un environnement de travail agréable

Troisièmement, il faut que tout l’espace de travail soit agréable pour les employés. Cela comprend de nombreux éléments, qui sont plutôt faciles à mettre en place :

  • Des locaux lumineux, si possible avec des fenêtres qui laissent entrer la lumière naturelle.
  • Une propreté irréprochable, indispensable pour se sentir bien au travail – au-delà de l’aspect purement sanitaire, qui semble évident.
  • Suffisamment d’espace, aussi bien pour chaque bureau que pour se déplacer entre eux. La promiscuité peut rapidement entraîner un mal-être général.
  • Des rangements, qui évitent que les affaires traînent et créent une impression de chaos.
  • Au moins une salle de réunion, pour pouvoir discuter des dossiers ou recevoir des clients sans déranger les collègues qui essaient de se concentrer.
  • Quelques éléments décoratifs qui peuvent grandement améliorer le moral des collaborateurs et réduire leur niveau de stress.

Un management sain

Pour finir, le management joue un rôle crucial dans l’ambiance et les conditions de travail d’une équipe. En tant que manager, vous êtes aux premières loges pour :

  • maintenir un environnement de travail convenable et une pression saine.
  • identifier les collaborateurs trop stressés et agir vite pour éviter de graves conséquences (comme un burnout).

En un mot, il s’agit de favoriser un management sain, basé sur la confiance, l’écoute et la coopération. Vous pouvez bien sûr stimuler vos employés afin qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. Une compétition saine au sein d’une équipe peut même être bénéfique. Mais cette concurrence et cette pression doivent rester dans des limites raisonnables.

Un environnement de travail sain maintient un niveau de pression raisonnable, qui stimule les performances sans basculer dans le stress excessif : l’aménagement est important. Bien sûr, il arrive que certaines périodes soient plus stressantes que d’autres. Mais elles doivent rester limitées, aussi bien en nombre qu’en durée.
Et une fois terminées, il faut donner l’opportunité aux collaborateurs concernés de décompresser. Dans le cas contraire, vous subirez rapidement les désagréments listés en début d’article !