Comprendre le rôle d’un grossiste en équipement industriel

Comprendre le rôle d’un grossiste en équipement industriel

54 lectures

Le grossiste en équipement industriel sert d’intermédiaire entre les fournisseurs et les entreprises qui utilisent ses produits. Il exerce son activité dans des magasins de gros ou demi-gros, donc dans des entrepôts ou en salle d’exposition. L’accès à ces lieux est réservé à des professionnels, comme des détaillants, des collectivités ou des centrales d’achat.

Les domaines d’activité du grossiste en équipement industriel

Fabrication de sécurité et régulation de gaz, câblage coaxial et câblage fibre optique, menuiserie industrielle, chaudronnerie, tuyauterie, métallurgie, matériel forestier et agricole, lutte contre la pollution d’origine industrielle, agro-alimentaire, industrie navale ou aérienne… Comme vous pouvez le constater, les domaines d’activité du grossiste en équipement industriel sont divers et variés.

Ainsi, lorsqu’il se spécialise, il s’inscrit dans l’annuaire grossiste en équipements industriels afin de trouver la clientèle qui lui correspond.

L’exercice du métier

Il appartient au secteur commercial dit « B to B ». Ainsi, son métier lui fait porter différentes casquettes. Tout d’abord, il a un rôle de vendeur : il accueille le client, identifie ses besoins, le conseil sur les produits et les services dont il dispose.

Ensuite, il prend le rôle d’un négociateur, discutant des prix et des différents tarifs avec le client, en déterminant les modalités de paiement en fonction des quantités vendues. Il s’occupe également d’organiser le transport des marchandises. Il a aussi un rôle de gestionnaire : il surveille l’état des stocks et contrôle les commandes auprès de ses différents fournisseurs.

Enfin, il est son propre comptable : il calcule les rapports bénéfices/coûts et assure son chiffre d’affaires.

Devenir grossiste en équipement industriel

Il existe plusieurs voies d’accès pour devenir grossiste en équipement industriel. Un BTS, un DUT, ou tout autre formation menant à l’obtention d’un diplôme Bac+2 en vente, techniques de commercialisation et commerce permet d’exercer ce métier. Le diplôme n’est pas nécessaire si l’expérience professionnelle dans le domaine du commerce de gros est démontrable.

On recommande au grossiste en équipement industriel d’acquérir des connaissances approfondies ou de suivre une formation relative à son domaine d’exercice : maçonnerie, mécanique, électricité, etc. Egalement, afin de faciliter le côté gestion et comptabilité, la maîtrise d’outils informatiques (logiciel de gestion de stock, catalogues informatiques, etc.) peut être requise.

Les compétences du grossiste en équipement industriel

Faisons le bilan des compétences de base et spécifiques du grossiste en équipement industriel.

  • Compétences de base (savoir-faire) : surveiller l’état des stocks, réaliser une commande, présenter les coûts et délais de livraison à un client, gérer l’organisation du transport des marchandises, se construire une clientèle.
  • Compétences de base (connaissances) : techniques commerciales, maîtrise de la relation client, e-procurement, aménagement du commerce électronique, connaissance des normes rédactionnelles, calcul de coût, gestion des stocks et de l’approvisionnement, maîtrise des logiciels de gestion de stocks et de gestion clients.
  • Compétences spécifiques (savoir-faire) : réaliser un devis, un bon de commande et un bordereau de vente, vérifier qu’une livraison est conforme, réceptionner une marchandise, traiter une commande, s’occuper des dossiers de contentieux (litiges, réclamations, etc.), choisir des fournisseurs, sous-traitants et prestataires, négocier un contrat, assurer la réalisation d’une prestation.
  • Compétences spécifiques (connaissances) : procédures d’encaissement, utilisation d’engins de manutention non motorisés, gestes et postures de manutention.