Comprendre la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis en 5 minutes

Comprendre la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis en 5 minutes

6 lectures

Depuis quelques jours, la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis fait la une. L’entreprise d’électronique Huawei vient d’essuyer un revers difficile que lui impose Donald Trump en appelant les alliés des Américains à cesser toute collaboration avec l’entreprise. Cependant, il est parfois difficile de comprendre réellement tout ce qui se cache derrière cette guerre commerciale.

La guerre politique de la 5G

À l’origine de cette guerre commerciale, les Américains assurent qu’il n’y a que leurs inquiétudes pour la sécurité nationale. Effectivement, l’arrivée prochaine de la 5G révolutionnera bientôt les échanges d’informations et marquera l’avènement définitif des objets connectés. Cependant, cela ouvrira également la porte à de nouvelles techniques d’espionnage très performantes.

Or, Huawei est de loin l’entreprise la plus en avance sur ces technologies dans le monde, ce qui fait de la Chine un leader dans le domaine. Voilà de quoi inquiéter les États-Unis qui accusent Huawei d’être trop proche du gouvernement chinois et d’espionner les États-Unis. Il faut dire qu’une entreprise chinoise ne peut pas se développer sans le soutien du gouvernement chinois.

Une question de souveraineté à laquelle l’Europe n’échappe pas

La Chine et les États-Unis n’ont jamais été alliés. Beaucoup de citoyens de pays européens n’ont pas besoin de visa pour se rendre en Amérique, un simple document esta officiel suffit, mais ce n’est pas le cas des citoyens chinois. Cette guerre commerciale se déroule donc sur le terreau fertile d’une relation tendue depuis toujours. Pour les États-Unis, la 5G est devenue un enjeu de souveraineté.

Par ailleurs, cette question de souveraineté est la même qui se pose à l’Europe depuis plusieurs décennies avec Internet. Effectivement, ces technologies de communications ont toujours été contrôlées par les États-Unis jusqu’à présent et l’Europe leur a définitivement abandonné une part de sa souveraineté en renonçant à développer ses propres solutions pour contrôler l’usage des informations produites. Les États-Unis ne semblent pas prêts à en faire de même avec la Chine.

Une guerre économique selon la Chine

Cependant, cette guerre commerciale n’est pas qu’une guerre de sécurité nationale et de souveraineté comme Donald Trump le met beaucoup en avant. C’est aussi une guerre économique selon la Chine. Les États-Unis ne démentent d’ailleurs pas du tout cette vision-là de la rivalité qui oppose les deux pays.

Effectivement, la Chine est en passe de devenir la première puissance mondiale d’ici quelques années, malgré toute la pollution industrielle. Son investissement dans les nouvelles technologies pourrait faire d’elle le pays le plus puissant du monde rapidement. Pour les États-Unis de Donald Trump, perdre le contrôle et l’hégémonie dans lesquels le pays est installé depuis plus d’un demi-siècle.