Coincé dans un ascenseur, Jason Momoa fait le buzz

Coincé dans un ascenseur, Jason Momoa fait le buzz

Le célèbre interprète Khal Drogo de la série Game Of Thrones est resté coincé dans un ascenseur pendant deux heures ce 27 août 2019. Jason Momoa de son vrai nom était en compagnie de son chien Rama et quelques-uns de ces amis durant tout le temps de la mésaventure. Plus de détails dans la suite de cet article.

La mésaventure de l’acteur

Jason Momoa est un acteur et réalisateur américain connu du grand public notamment pour son rôle de Khal Drogo dans Game of Thrones, mais aussi pour ses rôles dans plusieurs autres productions comme Aquaman, Conan, Justice League… Récemment, plus précisément le 27 août 2019 dernier, le célèbre acteur s’est retrouvé coincé durant deux longues heures dans un ascenseur à Toronto. L’information a été relayée par Jason lui-même sur ses comptes de réseaux qui totalisent près de 13 millions d’abonnés ; et ceci à travers, notamment, des stories comme celui-ci : 

On est coincé dans un ascenseur ! Les pompiers ne sont toujours pas là ! Sortez-nous de là !

Pendant ces deux longues heures, en attendant les secours, l’acteur et ses amis se sont nourris de confiseries M&M’s et de bière. Rappelons qu’il était accompagné de son chien Rama et d’autres amis, dont son coach sportif Mada Abdelhamid.

Comment sont contrôlés les ascenseurs?

L’ascenseur est devenu depuis son invention une excellente alternative aux escaliers, facilitant l’accessibilité d’un immeuble, notamment pour des personnes à mobilité réduite ou les tours qui possèdent plusieurs dizaines d’étages. On estime à près de 100 millions en France, le nombre de personnes qui l’utilisent chaque jour surtout après la mise aux normes de sécurité dans les années 2000.
Pour assurer la sécurité des utilisateurs, les équipements doivent être régulièrement entretenus pour éviter que ceux-ci ne se retrouvent bloqués ou en défaut comme cela a été le cas pour
Jason Momoa. Et c’est là qu’intervient l’ascensoriste.
À l’instar de spécialistes comme Drieux-Combaluzier, une multitude d’entreprises offrent des services spécialisés : des  techniciens qui interviennent et s’occupent de l’installation, de la réparation ainsi que de l’entretien des systèmes mécanisés (ascenseurs, escaliers roulants…).

Il paraît donc évident que ce secteur nécessite un grand nombre de recrutements. D’ailleurs, selon le Délégué général de la Fédération des ascenseurs, un recrutement d’environ 2 500 techniciens ascensoristes est prévu par les entreprises qui interviennent dans le secteur d’ici fin 2019. C’est un marché en plein expansion, comme celui des nettoyeurs haute pression.

Les avantages du métier

Contrairement aux techniciens de maintenances qui ont comme unique lieu de travail leur garage ou atelier, les ascensoristes sont constamment en déplacement. Un métier très intéressant surtout pour ceux qui fuient la routine dans leur vie professionnelle. Par ailleurs, il y a possibilité pour le technicien d’être autonome et de travailler directement avec le client.

Quelles qualités pour être un ascensoriste ?

La passion pour la manipulation de matériels mécaniques est un excellent atout pour être un bon ascensoriste. Pour bien évoluer dans le domaine, il faut, par ailleurs, avoir le sens des responsabilités, vu qu’il est question de s’occuper de manœuvres risquées. L’ascensoriste doit avoir des réflexes assez développés en matière du processus de vie des appareils, de l’installation jusqu’à l’éventuel amortissement.

Par ailleurs, l’évolution des technologies ainsi que la révolution dans le domaine mécanique exigent la maîtrise de nouvelles compétences de la part de l’ascensoriste. À cet effet, il se doit donc :

  • d’être patient
  • d’être techniquement rigoureux
  • d’avoir des compétences avérées en électroniques et mécanique
  • de maîtriser des notions en programmation informatique.

Quelles formations ?

L’ensemble des baccalauréats techniques en maintenance ou électroniques sont très demandés par les recruteurs dans le secteur. Particulièrement, il est recommandé d’avoir un BAC pro en Électrotechnique, énergie, équipements communicants (ELEEC) ou un Bac pro en maintenance des équipements industriels.

En France, depuis 2006, une formation spécialisée dans le métier d’ascensoriste a été créée dans l’éducation nationale. D’une durée d’un an, elle est en mention complémentaire et le cursus est prévu pour les bacheliers.

Par ailleurs, notons que certaines grandes entreprises offrent des formations internes dans le domaine. On peut citer par exemple des sociétés comme Otis, Koné, Schindler