L’aromathérapie pour les professionnels de santé

L’aromathérapie pour les professionnels de santé

48 lectures

L’aromathérapie est une méthode de soin basée essentiellement sur l’utilisation des essences aromatiques et des huiles essentielles. Ces dernières sont prisées depuis des millénaires dans la médecine indienne et chinoise pour leurs principes actifs. L’aromathérapie retrouve sa noblesse aujourd’hui pour ses bienfaits sur la santé et le bien-être. En tant que professionnel de santé, il est utile d’avoir toutes les informations relatives à cette pratique afin de bien l’assimiler. Voici donc l’essentiel à savoir sur l’aromathérapie !

Quelle formation pour devenir aromathérapeute ?

Comme toute autre branche de la médecine naturelle, exercer comme aromathérapeute exige une formation. En particulier, une formation d’initiation aux huiles essentielles ou d’herboriste est fortement recommandée avant de prétendre au métier d’aromathérapeute. Néanmoins, précisons que ce métier n’est pas réglementé en France et ne requiert donc pas de diplôme. Ainsi, pour passer la formation en aromathérapie, vous devez trouver un centre de formation en faisant une prospection sur internet.

Les centres de formation offrent une formation complète sur l’utilisation des huiles essentielles, les précautions d’emploi et les principales familles biochimiques. À la fin de la formation, l’apprenant sera en mesure de conseiller des huiles essentielles selon leurs propriétés. Il sera aussi capable d’affiner ses choix de plantes, les posologies et les formulations.

aromathérapie

L’aromathérapie et ses bienfaits

Les huiles essentielles possèdent plusieurs vertus pour le bien-être et la santé. Elles nous aident à surmonter les situations stressantes et à maîtriser nos émotions. Elles sont donc indiquées pour combattre la fatigue physique, mentale ou physiologique. De même, l’aromathérapie possède des effets calmants sur le système nerveux et reste donc efficace pour atténuer les effets de la peur et d’un choc émotionnel. La camomille romaine ou la camomille noble sont par exemple recommandées pour faire face à des situations éprouvantes. Elle aide également à redonner de l’énergie pour lutter contre le surmenage.

En outre, les huiles essentielles soulagent les troubles psychosomatiques et luttent contre l’irritabilité et l’agressivité. Lorsque vous êtes déprimé, recourir à l’aromathérapie peut être une bonne solution pour se sentir mieux. Cependant, les bienfaits de cette méthode diffèrent selon les types d’huiles essentielles utilisés. Certaines stimulent la sécrétion biliaire, expulsent les gaz intestinaux et soulagent aussi l’indigestion.

Les différentes approches de l’aromathérapie

Les huiles essentielles sont utilisées de 3 différentes manières donnant lieu à des approches différentes. Il s’agit notamment de l’aromathérapie scientifique, l’olfactothérapie et de l’aromathérapie énergétique.

L’aromathérapie scientifique

L’aromathérapie scientifique classe les composants des huiles essentielles selon leur nature chimique. Elle se base sur l’utilisation d’huiles essentielles chémotypées par voie olfactive, auriculaire, nasale, rectale, vaginale, orale et cutanée. Elle prend aussi en compte l’activité des composants présents dans ces huiles et aussi de leur synergie. D’autre part, cette approche se base sur des données scientifiques et emploie une méthodologie rigoureuse.

L’aromathérapie orientée olfactothérapie

L’aromathérapie olfactothérapie définit l’huile essentielle comme un ensemble de substances volatiles aromatiques. Ces molécules agissent sur le cerveau en lien avec nos émotions et notre mémoire. Aussi, les odeurs sont capables d’inciter en nous des effets physiologiques comme la modification des taux d’hormones. Ces dernières régulent la température, le désir sexuel, le niveau de stress, la production d’insuline et l’appétit.

L’aromathérapie énergétique

Cette approche de l’aromathérapie vise à considérer l’aspect vibratoire de l’huile essentielle. Elle s’appuie sur les variétés d’huiles essentielles utilisées pour rééquilibrer les vibrations, soulager les maux et revivifier l’esprit et le corps. De même, elle consiste à s’appuyer sur les huiles aromatiques en utilisant les propriétés pharmacologiques et énergétiques. Celles-ci apportent l’énergie qu’il faut pour rééquilibrer la circulation du fluide. Elles permettent aussi de retrouver le confort et la sérénité. En effet, les plantes aromatiques sont capables d’utiliser leurs propriétés énergétiques pour soulager certains maux physiques, psychiques et émotionnels.

L’aromathérapie : les contre-indications et les risques

Il est important de connaître les risques, les contre-indications et les précautions à employer pour bénéficier des bienfaits de cette pratique. En premier lieu, il est proscrit de choisir les huiles essentielles sans avis médical et de les utiliser de façon prolongée. Cette discipline exige également un respect strict de la posologie. Autrement, les plantes aromatiques constitueront un risque de toxicité important. Pour cela, il est conseillé de prendre conseil auprès d’un professionnel ou d’un pharmacien de santé sur la posologie à adopter.

De plus, il est totalement déconseillé d’utiliser les huiles essentielles dans leur état pur. Par voie orale, il faudra les diluer sur un sucre ou du miel. Par voie externe, elle peut être utilisée dans une base lavante neutre ou dans une base de massage. Par ailleurs, l’aromathérapie est déconseillée aux animaux de compagnie, aux femmes enceintes et chez les enfants moins de 7 ans.