Pourquoi la NASH, cette nouvelle maladie du foie, inquiète-t-elle autant les médecins ?

Pourquoi la NASH, cette nouvelle maladie du foie, inquiète-t-elle autant les médecins ?

La NASH, acronyme anglais qui désigne une stéato-hépatite non alcoolique, est une maladie dont on entend de plus en plus parler depuis quelques mois. Cette maladie, aussi appelée maladie du foie gras, est connue depuis longtemps, mais elle inquiète de plus en plus les médecins. Totalement irréversible, le nombre de cas a doublé dans le monde en quelques années.

Comment déceler une NASH ?

La NASH est une maladie hépatique qui se traduit par une trop forte augmentation des cellules de graisse dans le foie. Elle peut se développer rapidement à partir du moment où le foie n’arrive plus à filtrer les graisses et les sucres trop abondants dans note alimentation. Malheureusement, la NASH est trop souvent détectée trop tard et les patients doivent alors gérer un diabète définitif.

Pourtant, il existe des moyens pour détecter une NASH. D’abord, l’évaluation du taux de gamma GT dans le sang permet de détecter facilement une anomalie liée au foie. Si le patient ne prend pas de médicament et qu’il a une consommation d’alcool raisonnable, alors ce taux élevé est sans doute lié à l’alimentation et correspond à une NASH.

Comment limiter les risques de NASH ?

Comment limiter les risques de NASH revient à se demander comment faire baisser les gamma gt. Peu importe votre comportement alimentaire, un taux élevé de gamma gt est le signe que votre foie ne parvient plus à remplir la mission qui est la sienne. Il faut donc le soulager le plus rapidement possible en intervenant immédiatement sur le mode de vie du patient.

Le retour à une activité physique régulière et suffisamment importante doit toujours être la première étape. Beaucoup de médecins recommandent également de démarrer immédiatement un jeûne en attendant des examens plus poussés pour s’assurer que le taux de gamma gt n’est pas déjà le signe d’une NASH. Si le patient est déjà atteint d’une NASH, alors une prise en charge particulière sera nécessaire.

Quels sont les facteurs de risque les plus importants ?

Il est facile de connaître les facteurs de risques les plus importants dans le cas d’une NASH. Effectivement, les cas de NASH ont énormément augmenté ces dernières années en même temps que nos habitudes de consommation ont changé. La consommation massive de sodas et d’aliments industriels contenant beaucoup de graisses saturées est le facteur de risque le plus important.

Ne pas se rendre suffisamment souvent chez le médecin est un autre facteur de risque important, même si vous avez l’habitude des thérapies alternatives. Effectivement, il existe plusieurs étapes avant la NASH et aucune n’est irréversible. Ainsi, quand un patient est en surpoids et a de mauvais comportements alimentaires, une évaluation systématique de son taux de gamma gt permettrait de prendre les mesures nécessaires pour éviter le développement d’une NASH.