Comment préparer sa voiture pour l’hiver ?

Comment préparer sa voiture pour l’hiver ?

58 lectures

Bien que les régions de France observent des températures diverses en hiver, nous devons tous préparer notre voiture aux rigueurs et aux risques de cette saison. On ne sait jamais quel temps nous trouverons, alors que nous traversons une montagne, particulièrement sur son sommet. De plus, les vacances de ski arriveront très vite, et il vaut mieux être prêt à partir. Voici comment préparer sa voiture pour l’hiver, afin de protéger la famille et la voiture.

Ce qu’il faut insérer dans la voiture

Avant de commencer, pourquoi ne pas en profiter pour nettoyer le véhicule de fond en comble. Avec l’été derrière nous, il est possible qu’il reste, ici et là, des déchets de collation, des bouteilles d’eau vide, ou encore des jouets d’enfants.

Une voiture propre facilite son utilisation grandement. Une fois complété, il est temps d’insérer à l’intérieur, tout ce dont nous pourrons avoir besoin durant l’hiver.

LES CHAÎNES À NEIGE

Il est impossible de partir dans un endroit, où il existe des risques de chutes de neige, sans avoir mis des chaînes à neige, au préalable, dans le coffre. En effet, elles peuvent être obligatoires sur certaines parties des routes qu’il faudra emprunter. Cette consigne est indiquée par le panneau B26 qui spécifie : équipements spéciaux obligatoires.

Cette règle est due au fait que les pneus neige ne suffisent pas pour pouvoir avancer sur ces tronçons, lorsqu’ils sont enneigés. Attention : on ne peut pas utiliser des chaînes à neige sur toutes les routes. Par exemple, elles sont interdites sur les autoroutes françaises. Pour un grand choix de chaînes à neige, visitez heuts.fr.

LA TROUSSE DE SÉCURITÉ

Été comme hiver, il faut s’assurer d’avoir une trousse de sécurité dans la voiture. Cependant, les situations d’urgence sont très différentes en hiver. Il faudra donc prévoir des éléments supplémentaires. Par exemple, il est bon de conserver deux couvertures épaisses, au cas où l’on devrait patienter dans la voiture, à des températures très basse, pour l’arrivée des secours.
De même, il est préférable de conserver une bouteille d’eau, à l’intérieur de la voiture, là où elle ne sera pas congelée durant le déplacement. Quelques petits snacks pour conserver son énergie, car les délais de sauvetage peuvent être plus longs en hiver, dans certaines zones difficiles d’accès. Évidemment, le kit devra contenir un triangle et une blouse de sécurité, car ils sont exigés par la loi.

AUTRES OBJETS SAISONNIERS

Il est probable qu’en hiver, il faudra dégivrer le pare-brise. Pour ce faire, on utilisera une raclette et des gants, pour se protéger du froid. Rappelez-vous qu’il ne faut pas utiliser d’eau chaude pour dégivrer la voiture, car cela se traduirait par une accumulation de glace.

Enfin, pour une préparation complète, on ajoutera un produit pour les joints de portière, une lampe torche ainsi qu’un kit d’ampoules de rechange, dans le coffre.

Un passage chez le garagiste

Rester en panne durant l’été n’est pas agréable, mais en hiver cela peut devenir dangereux pour votre santé, à cause du froid et des chutes de neige. Il ne faut donc pas manquer la révision du véhicule, afin de s’assurer que tout est en ordre.

Le mécanicien pourra procéder aux changements et à la mise au niveau des différents liquides du moteur, ainsi qu’au remplissage du liquide lave-glace.
De plus, il procédera au changement des pneus, afin de poser ceux d’hiver. Une vérification d’autres pièces cruciales au bon fonctionnement du véhicule, telles que les freins et les éléments de la transmission sont préférables.

Enfin, on ne peut oublier la batterie. Si elle ne fonctionne plus de manière optimale, il vaut mieux s’en procurer une nouvelle. Les rigueurs de l’hiver sur celle-ci peuvent la mettre hors service rapidement, si elle perd de son énergie, laissant la voiture en panne.

Reprendre les habitudes de conduite d’hiver

Il ne faut pas croire qu’un véhicule en état sera suffisant pour nous protéger des dangers de la route en hiver. Ceux qui n’ont jamais conduit sur la neige ne peuvent pas imaginer ce que cela représente, tant qu’ils n’en auront pas fait leur première expérience. Ce n’est pas comparable à une conduite sous la pluie.

Dès que l’on appuie sur le frein, sur la neige, le véhicule peut réagir de différentes façons imprévisibles. Le premier conseil est de ne jamais appuyer de manière soudaine et puissante sur le frein, sinon la voiture risque de se mettre à glisser en tout son sens et à toute vitesse. Il faut donc s’assurer de ne jamais se trouver dans une situation où il faudra immobiliser le véhicule rapidement ; ce qui veut dire qu’il faut conduire lentement et avec grande précaution.

Avant de se lancer sur la route, il faut prendre le temps de bien déneiger la voiture, ENTIÈREMENT. La moindre plaque de neige ou de glace sur les vitres pourrait obstruer la vision et causer un accident. Le mode de conduite en hiver doit être plus lent et plus prudent. Tout oubli de ces consignes pourrait se transformer en un accident.