Renforcer ses défenses immunitaires pour lutter contre les virus : 3 conseils

Renforcer ses défenses immunitaires pour lutter contre les virus : 3 conseils

30 lectures

Avec l’âge ou à cause d’une maladie, l’immunité s’affaiblit et le corps devient plus vulnérable aux infections. Au fil du temps, ces dernières peuvent devenir plus importantes et plus graves. Pour renforcer son système immunitaire, il faut agir sur son hygiène de vie ou avoir recours à des produits naturels. Voici nos astuces pour renforcer vos défenses immunitaires afin de mieux faire face aux virus.

Conseil n°1 : misez sur les vitamines

Les vitamines sont l’allié de l’immunité. Parmi celles à privilégier, il y a la vitamine C, un puissant antioxydant qui protège et qui augmente la mobilité des globules blancs. Vous pouvez trouver cette vitamine dans les légumes et fruits comme l’acérola. Du fait de son incroyable teneur en vitamine C, ce petit fruit qui ressemble à la cerise est l’un des premiers remèdes pour stimuler son système immunitaire. Ainsi, l’acérola pour booster l’organisme est efficace, mais ses avantages ne s’arrêtent pas là : ce fruit aide aussi à se prémunir de certaines maladies.

Autre vitamine efficace pour renforcer ses défenses immunitaires : la vitamine A qui stimule la production d’anticorps par les lymphocytes et qui booste la prolifération des globules blancs. Vous pouvez trouver cette vitamine dans certains légumes comme les épinards, les carottes et le potiron.

De son côté, la vitamine D active les globules blancs utiles à la fabrication des anticorps et à l’élimination des microbes. La vitamine D se trouve principalement dans les poissons gras.

La vitamine E n’est pas non plus à négliger : elle booste la production de globules blancs et compense ainsi la perte de réponse immunitaire due au vieillissement. La vitamine E se trouve majoritairement dans les huiles végétales et les oléagineux.

A lire aussi : Coronavirus, la téléconsultation gratuite pour tous les médecins chez Doctolib.

Conseil n°2 : pensez au zinc et au sélénium

Le zinc a l’avantage de protéger les membranes cellulaires des infections par les agents microbiens. Pour profiter de cette action, il est nécessaire d’en consommer entre 10 et 15 mg par jour.

En ce qui concerne le sélénium, celui-ci maintient un groupement de globules blancs. Pour que cet oligoélément intervienne au niveau de votre système immunitaire, il est conseillé d’en consommer 50 mg par jour. Vous pouvez en trouver dans le jambon cuit, l’emmental et les champignons de Paris.

Conseil n°3 : n’oubliez pas les oméga-3

Les oméga-3 sont des acides gras essentiels que le corps n’est pas en mesure de synthétiser seul. Ils doivent donc être fournis par l’alimentation.

Si les oméga-3 sont reconnus pour leurs avantages sur le bon fonctionnement du coeur et l’entretien de la peau, ils jouent également un rôle clé dans le soutien du système immunitaire. En effet, les membranes cellulaires se composent principalement d’acides gras. En plus de jouer un rôle dans la composition, la structure et la fonction de nos cellules, les oméga-3 améliorent la manière dont les cellules communiquent entre elles et diminuent la production de composés inflammatoires pouvant endommager le système immunitaire.

Parmi les aliments contenant le plus d’oméga-3, vous pouvez retrouver : les poissons comme le maquereau, le saumon, la sardine ou encore l’anchois. Certaines huiles comme l’huile de colza et l’huile de lin affichent également une bonne teneur en oméga-3.

Conseil n°4 : utilisez des huiles essentielles

Les huiles essentielles de thym, d’arbre à thé, de feuille de sarriette et d’eucalyptus radié sont d’excellents immunostimulants et antiviraux.

Si vous souhaitez utiliser les huiles essentielles pour leur effet stimulant, il est conseillé de mélanger 20 gouttes d’huile essentielle de citron jaune, 20 gouttes d’huile essentielle de ravintsara et 20 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié. Sur un comprimé neutre, déposez 3 gouttes de votre mélange et utilisez-le une fois par jour, 5 jours sur 7 (tant que votre épidémie dure). Attention : n’utilisez pas cette astuce si vous êtes enceinte, si vous allaitez votre enfant ou si vous souffrez d’un cancer du sein.

Chez les enfants de moins de 7 ans, elle est également contre-indiquée.

Conseil n°5 : mettez en place de bonnes habitudes

Pour apporter à votre système immunitaire ce dont il a besoin, voici d’autres habitudes à adopter dans votre quotidien :

  • Consommez des glucides à digestion lente que vous pouvez trouver dans les céréales, les pâtes, le riz ou encore le pain. Ces glucides permettent de stimuler la production de sérotonine.
  • Évitez de boire de l’alcool, des sodas et autres boissons sucrées, car ces boissons peuvent déréguler votre système immunitaire.
  • Dormez entre 7 et 8 heures par nuit : c’est pendant le sommeil que l’organisme booste les systèmes de défense immunitaire. Pour un sommeil réparateur, il est conseillé de mettre en place des couchers et levers réguliers et de limiter les écrans le soir venu.
  • Laissez pénétrer la lumière du soleil à l’intérieur de votre maison ou de votre lieu de travail.
  • Pratiquez du sport de manière régulière : marcher 30 minutes par jour améliore la circulation du sang, participe à l’augmentation des cellules de l’immunité et diminue le risque d’infection respiratoire de 40 %. En revanche, un surentraînement n’est pas bon : après une séance de sport trop intense, une baisse du taux de lymphocytes est constatée, entraînant moins d’anticorps potentiels en cas d’agression. Il faut donc trouver le juste équilibre en faisant attention à ne pas trop forcer.

Il ne vous reste plus qu’à adopter ces différentes pratiques pour renforcer vos défenses immunitaires et faire face aux virus !