Quels sont les travaux à effectuer dans votre maison pour la rendre auto-suffisante?

Quels sont les travaux à effectuer dans votre maison pour la rendre auto-suffisante?

58 lectures

Dans un souci d’écologie et d’économie, la maison auto-suffisante est attirante. De plus en plus de constructeurs immobilier proposent des maisons autonomes, mais saviez-vous que vous pouvez aménager votre maison actuelle pour la rendre autosuffisante? Pour cela, il vous faudra mettre en œuvre des travaux qui peuvent s’avérer coûteux mais les aides financières sont nombreuses et votre gain sur le long terme sera toujours supérieur à vos dépenses. Plusieurs éléments clés doivent être modifiés pour atteindre l’auto-suffisance de sa maison: la consommation d’énergie qui est liée à sa production, la consommation et le traitement de l’eau et enfin la gestion des déchets. Lorsque ces trois points seront maîtrisés, votre maison sera devenue autonome !

​Produire son énergie

À l’échelle d’une maison, il est possible de produire des quantités largement suffisantes d’énergie pour alimenter toute la famille. Il faudra se concentrer sur l’électricité, facile à produire par panneaux photovoltaïques ou éoliennes. Pour choisir votre mode de production, étudiez bien les conditions météorologiques de votre lieu d’habitation et adaptez vos capacités de stockage.

« Le principal consommateur d’énergie dans une maison est le chauffage. Le bois est le matériau le plus facile à produire soi-même et le chauffage au bois est très efficace en plus de développer une excellente inertie. »

Si vous souhaitez produire votre énergie, qu’il s’agisse de l’électricité ou du bois de chauffage, il est essentiel d’optimiser l’isolation de votre logement. Une grande partie de vos travaux d’isolation peuvent être pris en charge par l’Agence nationale de l’habitat. Peut-être faut-il aussi repenser l’orientation de vos fenêtres, privilégiez toutes les ouvertures au sud et à l’est afin de profiter de la chaleur du soleil et équipez-les d’auvents qui permettent de s’en préserver l’été. Vous pourrez ainsi économiser 15 à 20% d’énergie. L’isolation de votre maison vous permettra également de faire des économies d’énergie.

Si les aides de l’Anah ne suffisent pas à financer vos travaux d’isolation, vous pouvez alors vous tourner vers des solutions bancaires comme le prêt affecté travaux (qui est une forme de crédit à la consommation) ou le rachat de crédits avec trésorerie complémentaire (si vous avez déjà deux emprunts en cours de remboursement). Pour être accompagné dans vos démarches face aux organismes de financement, vous pouvez alors faire appel à des courtiers spécialisés, comme Partners Fiances qui est expert en regroupement de crédits

​Maîtriser l’eau

La ressource vitale, dont vous ne pouvez pas vous priver, peut aussi être produite dans une maison autonome. Vous pouvez peut-être creuser un forage afin de boire à votre propre source, l’investissement est très rentable selon la profondeur de l’eau dans votre sol. Cela dit, l’eau potable est loin d’être celle dont nous avons le plus l’usage.

Pour l’hygiène, le nettoyage, l’arrosage, vous pouvez très simplement récupérer de l’eau de pluie en installant des cuves à eau sous vos gouttières que vous enterrerez pour plus d’esthétique. Là aussi, étudiez bien vos conditions météorologiques car vous calculerez vos besoins de stockage en fonction. Par exemple, si vous avez l’habitude de ne pas voir une goutte de pluie pendant l’été, vous devrez vous équiper de plusieurs collecteurs de grande contenance.

Vos besoins aussi doivent bien-sûr être pris en compte : dans un esprit d’autonomie, vous voudrez sûrement cultiver un potager qui demande une grande quantité d’eau à l’arrosage et donc une importante capacité de stockage pour faire face à l’été.

L’autre enjeu de l’eau est son traitement. Que faire des eaux usées ? Dans un premier temps, bannissez les toilettes à eau et installez des toilettes sèches. Le traitement de ces eaux « noires » est impossible à faire soi-même alors le compostage des déchets est très facile. Il ne vous restera que des eaux dîtes « grises » à traiter, celles provenant des douches, de la vaisselle, etc.

Si vous avez un peu de jardin, vous pouvez facilement installer un système de phyto-épuration qui traite l’eau grâce à des plantes dispersées sur plusieurs bassins. En ajoutant des filtres naturels à argile ou à charbon vous pourrez rendre votre eau potable, sinon elle pourra resservir aux mêmes usages ainsi qu’à l’arrosage.

​Gérer ses déchets

Une maison complètement auto-suffisante se doit de ne rien rejeter qu’elle ne puisse traiter, vient alors la question des déchets. Il faudra adapter son mode de vie plus que sa maison pour arriver à ce résultat, bien que quelques aménagements soient nécessaires.

L’idéal serait de ne rejeter que des matières organiques, les seuls emballages possibles seraient le carton et le papier. Dans ce cas, vous pourriez traiter l’intégralité de vos déchets par des systèmes de composts. Le compost classique est utilisé comme amendement au jardin mais il existe aussi des systèmes de méthanisation domestiques qui permettent de produire du biogaz transformé ensuite en électricité. Des entreprises comme Homebiogas ou SCTD Industries sont spécialisées dans l’installation de ces méthaniseurs domestiques.

​Pour finir

Les trois points à travailler pour rendre votre maison auto-suffisante sont à moduler selon le climat de votre région et vos besoins. Certains travaux comme l’isolation ou un forage peuvent paraître coûteux au premier abord mais ils représentent d’importantes économies à long terme.

Enfin, n’oubliez pas de profiter de vos travaux d’entretien de votre maison pour gagner en autonomie, par exemple, si vous devez changer votre toiture, pourquoi ne pas en remplacer une partie par des panneaux photovoltaïques ?