Face au coronavirus : comment bien aérer sa maison ?

Face au coronavirus : comment bien aérer sa maison ?

55 lectures

L’aération du domicile est de première importance, même sans crise sanitaire. Une maison mal aérée permettra la prolifération de bactéries néfastes à notre santé. De plus, il faut à tout prix combattre l’accumulation d’humidité qui peut créer de la moisissure et des champignons. Voici comment bien aérer sa maison pour mieux respirer et vivre dans un lieu sain.

Ventiler toutes les pièces afin d’évacuer les polluants

Il existe plusieurs causes à la pollution intérieure de nos résidences. Parmi elles, mentionnons le tabagisme, l’humidité excessive ou stagnante et, paradoxalement, les produits qui servent à la nettoyer. Les endroits particulièrement confinés, où l’air circule très peu, sont particulièrement en danger de présenter un air vicié. Comme nous le verrons plus tard, la solution idéale est la VMC (ventilation mécanique contrôlée), mais si cela n’est pas possible, la création d’un courant d’air est tout au moins nécessaire.

Pour ce faire, il est possible d’utiliser un ventilateur, qui permettra aussi d’assécher les pièces humides. En créant un courant d’air, tout en ayant un maximum de fenêtres ouvertes, l’air intérieur se renouvellera, ce qui améliorera la qualité de vie dans les pièces. Pour trouver les meilleurs ventilateurs silencieux, rendez-vous sur lajoliemaison.fr où vous découvrirez un comparatif utile pour vous aider dans vos démarches.

Pourquoi est-il si important d’aérer sa maison

Même lorsque l’on travaille à l’extérieur de la maison, le domicile demeure un endroit où nous passons tous en moyenne 14 heures par jour. Aujourd’hui, avec le confinement, nous y sommes presque 24 heures sur 24. Les polluants qui s’accumulent dans nos appartements sont des facteurs d’irritations des voies respiratoires et peuvent aggraver les risques d’infection, ce qui est particulièrement non-recommandé aujourd’hui avec le coronavirus qui rôde dans les parages. A ce sujet, Doctolib rend gratuit son service de téléconsultation.

Il faut donc faire preuve de rigueur et aérer la maison de fond en comble, de 10 à 15 minutes par jour au minima. Pour ce faire, on doit ouvrir toutes les fenêtres afin de laisser entrer l’air de l’extérieur, et ce, qu’il fasse beau, qu’il pleuve ou que la température soit basse.
En temps normal, la ville étant plus polluée le jour par les voitures et les usines, il est préférable de le faire avant 10 heures ou après 21 h, mais avec le confinement, l’air est beaucoup plus sain tout au long de la journée, même dans les grandes villes.

Si c’est possible, il est préférable d’utiliser la VMC (ventilation mécanique contrôlée) pour les salles de bains afin d’y réduire au maximum l’humidité. Ce système permet de renouveler l’air en permanence de manière automatique et combat la moisissure.