Couches de bébé et allergies

Couches de bébé et allergies

137 lectures

Éruptions cutanées, rougeurs, urticaire, les allergies sont la cause de nombreux problèmes cutanés. Dans la plupart des cas, elles sont souvent bénignes et peuvent se soigner facilement. Toutefois, votre bébé n’est jamais à l’abri d’un grave cas d’allergie. Des mesures préventives doivent alors être prises. Mais avant tout, il est important d’identifier l’agent allergène. Il peut s’agir d’un composé notamment présent dans certaines couches. Avec près de 95% des bébés qui les portent en moyenne 4000 fois au cours de leurs trois premières années, il est normal en tant que parent de les soupçonner, en particulier dans le cas d’érythèmes fessiers. Qu’en est-il réellement ?

Les allergies du siège chez les bébés : quels sont les symptômes ?

Les allergies cutanées sont très fréquentes chez les bébés. Ces derniers ont en effet une peau très mince et particulièrement sensible. De ce fait, une irritation même légère peut provoquer une éruption cutanée. Il est donc nécessaire qu’en tant que parents, vous puissiez identifier rapidement les allergies pour prendre les mesures adéquates. Ceci passe par la reconnaissance des symptômes ou manifestations qui leur sont souvent associés. Il s’agit entre autres :

  • De rougeurs au niveau des fesses (érythème fessier),
  • D’œdèmes,
  • De prurits ou démangeaisons,
  • D’eczéma…

L’érythème fessier se manifeste par des rougeurs de la peau des fesses, des parties génitales ou des plis. Il n’est pas rare qu’il s’étende au niveau du ventre, du bas du dos ou des jambes. Vous pouvez observer également une inflammation de la peau et des plaques rougeâtres qui luisent. Les œdèmes, quant à eux, sont associés à un gonflement de la peau. L’apparition de fines vésicules sur la peau du bébé est typique de l’eczéma tandis que les prurits causent généralement une agitation anormale chez votre bout de chou.

couches et allergies chez bébé

Les allergies du siège chez les bébés : quelles sont les causes ?

Une allergie est très souvent associée à une substance ou composé non toléré par l’organisme. Chez le nourrisson, certaines couches peuvent provoquer des allergies du siège, car elles renferment des substances potentiellement allergéniques. Ce n’est donc pas la couche en elle-même qui cause problème, mais certains éléments qui entrent dans sa composition. Statistiquement, les cas d’allergie sont plus fréquents avec les couches jetables. Toutefois, ils sont également observés avec les couches lavables, mais pour d’autres raisons. Pour cela, l’utilisation des couches hypoallergéniques pour bébé est fortement recommandée. Nous y reviendrons plus tard.

Les couches jetables

Les couches jetables ont fait l’objet de nombreuses controverses en raison de substances chimiques potentiellement allergéniques retrouvées dans certaines références du marché français. Ces substances ne devraient pas être présentes ou du moins ne devraient pas dépasser les seuils de tolérance fixés par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses). Il s’agit notamment :

  • Des substances parfumantes comme le lilial® (butylphényl méthylpropional) et le lyral® (hydroxyisohexyl 3 — cyclohexène carboxaldéhyde),
  • Du formaldéhyde,
  • Des hydrocarbures aromatiques polycycliques comme le HAP,
  • De la somme des dioxines et furanes,
  • De la somme des dioxines, furanes et PCB-DL,
  • Des pesticides, glyphosate et AMPA…

Il est certes vrai que depuis la mise en garde du gouvernement en 2019 aux acteurs de l’industrie des couches, plus aucune des 32 marques les plus représentatives du marché n’affiche dans leurs compositions des substances toxiques qui dépassent les seuils prescrits. Cependant, la précaution est de mise, en particulier lorsqu’il s’agit de la santé et du bien-être de vos enfants.

Les couches lavables

En ce qui concerne les couches lavables, les allergies provoquées ne sont en général pas dues à un composé présent dans leur composition. Elles proviennent plutôt des assouplissants et des composants de la lessive. Ces derniers contiennent souvent des substances parfumantes qui présentent des risques d’allergie.

Ainsi, les causes des allergies ne sont pas les mêmes si vous utilisez des couches lavables ou jetables. Mais dans les deux cas, les réactions allergiques sont facilitées par le mélange des urines et des selles qui entre en contact avec la peau des tout-petits très sensibles. De plus, la présence de la couche favorise les frottements. La combinaison de ces différents facteurs finit par créer des conditions très propices pour le développement d’allergie chez le bébé.

Quels traitements pour les allergies du siège chez les bébés ?

Lorsque votre bout de chou semble manifester des symptômes d’une allergie aux couches, il est préférable de ne pas commencer par le traiter avec une multitude de crèmes ou de pommades. Ces dernières peuvent renfermer des substances irritantes pour sa peau fragile.

Consultez plutôt votre pédiatre ou votre allergologue afin qu’il confirme qu’il s’agit bien d’une réaction allergique. Cela permet d’éviter des erreurs de diagnostic. Dès que le ou les composants de la couche en cause sont identifiés, une prise en charge adéquate pourra alors être effectuée. Le traitement des rougeurs de la zone du siège se fait habituellement par l’application d’une pommade à l’oxyde de zinc. Des antihistaminiques sont aussi administrés par voie orale pour lutter contre la réaction allergénique. Cela permet de limiter les démangeaisons. En cas d’eczéma, ce sont des pommades qui renferment des corticoïdes qui sont utilisées.

Comment prévenir les allergies du siège chez les bébés ?

Pour le bien-être de votre nourrisson, il est préférable de ne pas créer les conditions favorables au développement des allergies. Pour ce faire, certaines mesures et précautions doivent être prises.

Utilisez des couches vertes

Afin de limiter les risques d’allergie chez votre bébé, vous devez systématiquement changer de marque de couche dès que vous avez la confirmation que le problème provient de celle que vous utilisez. Ne pas le faire reviendrait à exposer votre bout de chou à de nouveaux épisodes allergiques. Il est conseillé d’utiliser des couches écologiques. Privilégiez celles qui :

  • Renferment en majeure partie des composés naturels comme le coton,
  • Sont dépourvues de lotions, de colorants, de parfums et d’alcool…,
  • Sont hypoallergéniques c’est-à-dire ne renferment pas ou peu de substances allergéniques,
  • Ont subi des tests dermatologiques (douces pour la peau du bébé, sans produits irritants).

Aussi, pour vous assurer de certaines des caractéristiques énoncées précédemment, vérifiez leur présence sur les emballages des couches, des certifications comme ECOCERT qui atteste de l’utilisation de substances naturelles pour la fabrication des couches, OEKO-TEX qui garantit que les matériaux qui entrent dans la fabrication des couches sont dépourvus de substances nocives ou encore Dermatest qui confirme que la couche est bonne pour la peau de votre nourrisson.

couche naturelle pour éviter les allergies de bébé

Respectez des règles d’hygiène strictes

Une autre mesure préventive est le respect d’un certain nombre de règles d’hygiène. Voici les plus importantes :

  • Changez les couches du bébé dès qu’elles sont sales pour éviter le contact prolongé avec l’humidité,
  • Utilisez des savons doux et hypoallergéniques à la place des débarbouillettes conventionnelles,
  • Tamponnez les fesses de votre bout de chou et prenez l’habitude de les laisser le plus souvent à l’air libre,
  • Utilisez le savon de Marseille pour laver les couches en tissu si vous en utilisez…

Qu’elles soient à usage unique ou lavable, les couches de bébé peuvent être responsables de diverses allergies. Dans le premier cas, l’allergène en cause est l’une des substances qui entrent dans la composition de la couche. Dans le second cas, il provient plutôt des produits utilisés pour le lavage de cette dernière.

Pour limiter le risque d’allergie, il vaut mieux opter pour des couches écologiques hypoallergéniques. Afin de vous assurer de ne pas vous tromper dans votre choix, privilégiez les marques dont les produits sont certifiés Ecocert, Oeko-tex ou Dermatest. Ce sont des indicateurs du caractère naturel et de la fiabilité des ingrédients utilisés dans la fabrication de leurs couches. Vous pouvez lire également : 4 étapes pour planifier la rénovation de votre maison.